L'Œil de Saphir et autres contes

Des mondes à conquérir, ou à reconquérir

Autres contes…

Trop de choses à vous dire, d’exploits à vous narrer, de monde à vous faire visiter. Des mondes qui s’entrecroisent, s’éloignent, se rejoignent, se télescopent parfois.

Comment s’y retrouver dans un fatras pareil ? C’est un peu la question que je me suis posée il y a de cela quelques années. Ce qui m’a poussé à créer une sorte de fichier fourre-tout où je range (même dans un fourre-tout, il faut de l’ordre, figurez-vous) toutes mes histoires dans des catégories bien proprettes, qui correspondent à des “réalités”. Ou des dimensions, comme vous voulez.

Au départ, ce blog ne devait être consacré qu’à l’Œil de Saphir, et devait servir, à ceux d’entre-vous qui se laisseraient tenter, de lieu de rencontre et d’aventure. Cela reste sa fonction première, puisque l’Œil de Saphir, monde créé avec deux vieux amis à partir de 1983, fait partie de ma “Quatrième réalité”, sur laquelle j’ai également des récits en projet, certains liés au jeu en lui-même, d’autres totalement indépendants.

Mais depuis quelque temps, je me suis aperçu que je pourrais aussi l’utiliser pour vous proposer d’autres histoires, ces fameux “autres contes” tirés des autres réalités. Ces histoires, je compte vous les offrir ici sous forme de feuilleton, un peu comme ce qui se passe en ‘Ouflande, mais la déconnade en moins. Ceux qui ne veulent que rire avec mes mondes n’auront qu’à aller voir ailleurs, je ne leur en voudrai pas. Et ceux qui ne veulent que jouer sur l’Œil pourront toujours ignorer le reste.

Soldat triste

La triste histoire du soldat oublié, ou l’histoire oubliée du soldat triste fait partie de ces récits qui m’encombrent la tête depuis des années, et que j’aimerais vous raconter un jour. © R. Rijka

À celles et ceux qui auront en revanche envie de faire ces multiples voyages avec moi, je n’aurai que deux choses à dire.

D’une part, merci d’avance de votre indulgence, car peut-être ces récits ne vous plairont-ils pas.

Et d’autre part, et surtout : soyez les bienvenu(e)s.

1 Comment

  1. admin

    Ben on va raconter, alors…

Répondre à admin Annuler la réponse.

Powered by WordPress & Theme by Anders Norén